FreelyNews free news online

France24

  1. Élisabeth Borne a présenté, mercredi, son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale. La Première ministre, pour qui "le désordre et l'instabilité ne sont pas des options", a appelé les groupes d'opposition à "bâtir ensemble" des "compromis" dans l'Hémicycle. Faute de majorité absolue, la responsabilité du gouvernement n'est pas engagée par un vote de confiance, alors que la coalition de gauche Nupes a déposé une motion de censure contre l'exécutif.
  2. Boris Johnson s'est montré déterminé à "continuer" à son poste de Premier ministre britannique, mercredi. Son autorité est plus fragilisée que jamais après une avalanche de démissions en 24 heures et par une succession de scandales ces derniers mois. Suivez ici les derniers développements sur cette crise politique outre-Manche.
  3. Les forces russes continuent de progresser dans le Donbass, mercredi, où les habitants de Sloviansk, prochaine cible de Moscou, sont appelés à évacuer face aux intenses bombardements. Suivez ici les derniers développements de la guerre en Ukraine.
  4. L'Algérie n'est plus qu'à une marche de la finale de ce tournoi africain, dont le vainqueur participera à la prochaine Coupe du monde de rugby. Elle a un défi de taille à relever, mercredi à Marseille, face à une puissante et talentueuse équipe du Kenya. À la mi-temps, l'Algérie est menée 14 à 21. Suivez le match sur le site de France 24. 
  5. L'Australien Simon Clarke a remporté, mercredi, la 5e étape du Tour de France 2022, entre Lille et Arenberg. Wout Van Aert a conservé, quant à lui, son maillot jaune. C'est Primoz Roglic qui fait la mauvaise opération du jour sur cette étape rythmée par les secteurs pavés, en perdant plus de deux minutes sur Tadej Pogacar, le premier des favoris pour la victoire finale.
  6. Après un report d'un an en raison de la crise sanitaire, l'Euro féminin débute mercredi en Angleterre. À domicile, les "Lionesses" anglaises ouvrent le bal face à l'Autriche et comptent bien décrocher un premier trophée.
  7. Le championnat d'Europe féminin de football a lieu du 6 au 31 juillet en Angleterre. Les meilleures joueuses du Vieux Continent vont s'affronter pour décrocher le précieux trophée. Si certaines stars sont déjà confirmées, d'autres vont être les pépites à observer.
  8. La rétrogradation des Girondins de Bordeaux en National, confirmée mardi en appel dans l'attente d'ultimes recours, place ce club historique du football français sous la menace de liquidation. La commission d'appel de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a confirmé mardi la rétrogradation en National des Girondins de Bordeaux, une décision qui sanctionne une dérive financière et un échec sportif accéléré depuis quatre ans.
  9. Des agents de la police de New York (NYPD) ont adopté une nouvelle tactique pour "dissuader les activités criminelles" dans les transports en commun et surprendre les délinquants. Depuis la mi-juin, plusieurs photos et vidéos partagées en ligne montrent des agents déguisés en mécanicien, en employé du métro ou même en livreur. Notre Observateur dénonce une méthode "prédatrice".
  10. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'accroche pour l'instant au pouvoir, tandis que les démissions s'enchaînent au sein de son gouvernement. Si des noms sont évoqués, dont les démissionnaires Rishi Sunak et Sajid Javid, aucun favori ne se dégage pour le remplacer.
  11. Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire construisent le premier paquebot de croisière propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié) de France. Il sera livré mi-octobre à l'armateur italo-suisse MSC Croisières. Dans une période où les croisiéristes sont pointés du doigt pour leur impact négatif sur l’environnement, ce nouveau navire promet de rejeter peu d'oxyde de soufre, mais aussi de produire 25 % de CO2 en moins que les navires fonctionnant au fioul.  
  12. La porte-parole de la Maison Blanche a déclaré mardi que la libération de la basketteuse Brittney Griner, détenue en Russie depuis février pour trafic de drogue, était une "priorité" pour le président américain.
  13. Symbole du savoir-faire de l'ingénierie américaine, le célèbre Hoover Dam, près de Las Vegas dans le Nevada, pourrait ne plus fonctionner d'ici quelques années en raison du réchauffement climatique.
  14. Des utilisateurs partagent une vidéo d'une petite fille ukrainienne, prétendument blessée par un missile russe. Toutefois, la mère de l’enfant a publié un démenti, assurant que la blessure était due à un accident de vélo.
  15. Le PSG a intronisé, mardi, son nouvel entraîneur Christophe Galtier, qui s'est dit "capable" de relever le défi, avec un objectif évident, absolu, prioritaire, la Ligue des champions. Le club parisien fait le choix d'engager l'un des techniciens les plus réguliers de la dernière décennie en France, mais sans doute aussi le coach le moins expérimenté sur la scène européenne de l'ère qatarienne.
  16. Une grève des salariés de la SNCF, qui réclament notamment une hausse des salaires, perturbe le trafic mercredi. La direction a prévu une table ronde avec les syndicats.
  17. Après deux ans de grand pèlerinage en format réduit pour cause de Covid-19, un million de musulmans vaccinés sont autorisés cette année à effectuer le hajj, qui démarre mercredi à La Mecque avec le "tawaf", les circonvolutions autour de la Kaaba.
  18. Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, a démissionné mardi de ses fonctions, une annonce qui a coïncidé avec celle du départ de son homologue à la Santé, Sajid Javid. Dans la foulée, trois membres du Parti conservateur au Parlement britannique ont aussi annoncé leur démission. Un coup dur pour le Premier ministre Boris Johnson de plus en plus fragilisé.
  19. La France a effectué pour la première fois mardi un rapatriement massif de mineurs en incluant les mères de ces enfants de jihadistes ayant combattu pour l’Organisation État islamique en Syrie. Une entorse à la doctrine française du “cas par cas” qui laisse entrevoir un infléchissement de la ligne dure adoptée par Paris, espèrent les associations de défense des droits humains.
  20. Plusieurs opposants tunisiens ont vu mardi leurs comptes bancaires gelés, selon une décision de justice. Parmi eux figurent le chef du Parlement dissout et du parti Ennahda, Rached Ghannouchi, son fils Mouadh, l'ancien Premier ministre Hamadi Jebali et l'ancien ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem.

 

 

logo webdesign swiss.net

siamcat.ch.jpg

ecranvercorin.info.jpg

ecrancannadirect.ch

ecranfrily.ch.jpg